Rechercher dans ce blog

mardi 10 juillet 2018

Filtre a gravité BERKEY

Bonjour à tous!

Aujourd’hui post un peu exceptionnel, puisque je vais vous parler de matériel et plus précisément du filtre a gravité BERKEY. Notre dernier achat pour viser une certaine autonomie et une eau plus sûre.


L’eau potable est une ressource rarissime sur notre planète, et lorsqu'on parle d'eau potable, il faut encore rester méfiant. Car nul part sur terre il est possible de boire l'eau d'une rivière ou d'un fleuve sans prendre le risque de tomber malade, au mieux avec une bonne tourista ou autre joyeuseté, au pire avec de l'arsenic ou du mercure, voir infection très grave suivie ou pas, de la mort.... certains endroits sont si pollués qu'ils le seront pour des milliers d'années, en mettant la santé des vivants en péril...

À moindre échelle qu'une eau contaminée, notre eau "potable" en France laisse à désirer dans beaucoup d'endroits, y compris là où nous vivons. Souvent lorsque j'ai ouvert le robinet, l'eau qui s'en est écoulée était jaunâtre, trouble. Elle a toujours un gout affreux, et pire encore, nous avons reçu, l'an dernier un document de la mairie nous priant de laisser l'eau sur le plan de travail, au moins 2 heures, le temps que l'oxygène détruise les bactéries anaérobie contenu dans celle-ci. Les quotas de bactéries étant supérieurs à la normale. Fort sympathique… sans compter tous les champs cultivés, en conventionnel (mélange gasoil + pesticides pour que cela « colle au sol », n’est qu’un exemple…), avec une nappe de surface… bref.

Déjà à cette époque, l'idée d'acheter un filtre faisait son chemin dans notre esprit. Ce n'est qu'après avoir visité quelques sites internet sur la potabilité de l'eau, et plus précisément la potabilité de l'eau de notre village, ou le résultat est plus que décevant que cette idée a fini par terminé son chemin sur un achat.

Car voyez-vous, notre eau est considérée comme médiocre, hors, une eau médiocre ne remplit absolument pas plusieurs critères de qualité. Ce qui est, évidemment inadmissible, surtout au prix ou l'eau nous est vendu. (Ce qui est là encore inadmissible mais ceci est un autre sujet).


Nous étions, déjà a ce moment la, passé a une consommation d'eau en bouteille. ce qui, évidemment nous déplaisait fortement. Inutile de rappeler comme l'eau en bouteille est néfaste pour l'environnement. mais aussi pour le porte monnaie!!! mais la situation n'était plus possible pour nous autrement, même le kéfir ne faisait que vivotter, voir mourir avec l'eau du robinet -pourtant mise a décanter toute la nuit...) .... mais rassurez vous ce laps de temps a durée guère de temps.

De ce fait, nous sommes partis à la chasse au filtre. C’est un sacré lobby, les filtres! Il y en a de toutes les formes, pour tous les goûts, de toutes les qualités... nous avons cherché un long moment avant de trouver ce que nous recherchions:
-         un filtre simple d'utilisation, facile à monter et démonter
-         robuste, rustique qui dure dans le temps, sans trop de pièces ou pièces fragiles.
-         rentable, avec des consommables de longues durées.
-         pas trop cher

Pour ce dernier point, c’est un peu compliqué. Le prix d’un très bon filtre est très élevé, quelquefois bien trop pour notre bourse, et pour une pertinence bien moindre que d’autres filtres moins onéreux, paradoxalement. Des filtres moins cher mais avec des consommables qui s’usent vite (bonjour la pollution...), vendus à prix d’or, donc là encore, pertinence très moyenne. C’est un point sur lequel nous avons dû faire un compromis.

Pourquoi, donc, un BERKEY ?

Nous sommes restés sur le BERKEY, déjà par sa réputation. Beaucoup d’entités s’en servent dans des pays ou l’eau n’est absolument pas buvable, et ce depuis longtemps. C’est un premier point fort appréciable.

Ce filtre est très simple à monter, un enfant pourrait le faire, il y a en tout 7 pièces :
-         le couvercle et sa poignée
-         la cuve supérieure
-         la cuve inférieure
-         les filtres
-         les bouchons (utiles que si vous n'avez que deux filtres)
-         le robinet
 tous les composants du BIG BERKEY
 cuve supérieur a "eau sale" avec les orifices permettant d'attacher les filtres

 cuve inférieur a "eau propre"

les systèmes d'attache sont toutes très simpliste, on rajoute une rondelle et on sert. enfantin.


Et c’est tout. D’une simplicité monstre à mettre en place.

Le robinet livré avec le filtre est en plastique, c’est un produit qui semblait un peu fragile pour le long terme, nous avons préféré investir dans un robinet en inox, bien plus solide et durable dans le temps. Nous gardons le robinet en plastique « au cas où » ou  pour une utilisation sur une autre construction.



Donc très simple, peu de pièces. 

c'est aussi pour sa polyvalence que nous l'avons choisis. certains filtres demandent a être branché sur le robinet, quand celui ci peut accepté toute eau, qu'importe son origine. ainsi nous pouvons l'emmener en bivouac, camping, dans un véhicule aménagé, bref de partout, l'utilisation ne se ferme pas a un usage d'habitation.

Il y a plusieurs tailles, du plus petit, qui a la taille d’une bouteille de 1 litres, au très grand qui peut contenir une dizaine de filtre et pourvoir au besoin hydrique d’une centaine de personnes. Le choix est large.
Pour une question pratique, de place et de prix nous avons choisi un « BIG BERKEY ». Un filtre prévu pour 4 personnes, pas trop grand : 20 cm de diam sur 50 cm de haut et qui permet de filtrer 8 litres d’eau d’un coup. Dans la balance pertinence et tarif c’était, pour nous, le plus intéressant.

Pour le transport les deux parties s’emboitent, gain de place garanti.

Chaque filtre noir est prévu pour filtrer 11356 litres. donc un lot de deux black filtrent 22700 litres environ.
Nous filtrons 6 litres par jour, eau du robinet, donc pas trop sale (pas de sable, ni de boue). les filtres seront donc arrivés en fin de vie dans un peu plus de 10 ans. (Sachant qu’il arrive que nous n’utilisions pas le filtre tous les jours.).  Des consommables qui durent donc dans le temps.


De ce fait avec un lot déjà en place avec un lot de filtres en stock, nous avons devant nous 20 ans d’eau potable. Ce n’est pas négligeable.

Pour tester la capacité filtrante de votre système, il faut faire un test au colorant. Un peu de colorant rouge dans l’eau pour la rendre rosâtre. Si l’eau qui ressort du berkey est limpide aucun soucis, votre filtre fonctionne.

Si l’eau reste rose deux solutions :

Soit vos filtres et bouchons sont mal fixés, dans ce cas démonter et remonter les filtres
Soit vos filtres sont en fin de vie, il faut donc les changer.
Il existe deux variétés de filtre, les black berkey, qui purifient l’eau donc, et des filtres PF2 spécialisé dans la purification des produits chimique, de type fluor ou arsenic et ions de métaux lourds. ceux ci ont une durée de vie bien plus limité puisqu'un lot de deux filtres s'usent au bout de 7000 litres seulement... a changer tous les 10 mois avec une filtration/jour. (et bonjour, la aussi, la pollution) À rajouter aux filtres en place.  Sur un « BIG BERKEY » il y a 4 emplacements, on peut donc placer :

-         2 filtres black et deux bouchons.
-         2 filtres black et deux PF2
-         4 filtres black.

Nous avons choisi de ne pas acheter de filtres PF2, tout simplement parce que la teneur en fluor et autre produits ne sont pas énormes, les filtres black les purifient déjà très bien, et par soucis économique. Les filtres sont quand même cher, inutiles de rajouter des jetons à la facture. sachant qu'il faut impérativement mettre autant de PF-2 qu'il y a de filtres black.

Nous avons, en place, deux filtres black, largement suffisant pour notre utilisation. Le rajout de deux filtres supplémentaire permet une plus grande rapidité de filtration, ce dont nous n’avons pas besoin. Deux filtres vont déjà suffisamment vite. 

Plus il y a d’eau dans les cuves (tant en filtration qu’en eau propre) plus il y a de pression, à la fin il faut être plus patient, mais le débit reste correct.

Seul défaut du berkey: il reste toujours un fond d’eau  dans la partie basse.

le robinet est placé plus haut que le fond… là encore, il restera toujours un fond d’eau. Il faudra pencher le filtre légèrement pour récupérer le plus d’eau possible, mais même en faisant cela, ce ne sera jamais vide…..

Concernant l’eau en elle-même. Nous avions dû, donc, suite à la qualité de notre eau plus que déplorable, acheter des bouteilles d’eau pour nous et le kéfir de fruit. L’eau, quel qu’elle soit a toujours un goût. Après filtration par le berkey, l’eau n’a vraiment aucun goût, aucune odeur rien… on est habitué à l’odeur ou au goût du chlore ou de l’eau, mais là… rien. C’est d’ailleurs ce qu’on a l’impression de boire : rien ! Perturbant.

Concernant le kéfir d’ailleurs, cette eau lui va à ravir, lui qui dépérissait avec l’eau du robinet, qui vivotait ou allait bien dans certaines eaux en bouteilles, celle du berkey a l’air de lui plaire. Ce qui est, là encore, une bonne nouvelle. Un kéfir ne se plait que dans une eau de bonne qualité.

Côté finance qu’est-ce que cela donne ?

Pour
-         un « BIG BERKEY » + 2 filtres black 279 euros
-         un lot suppl. de filtres black 110 euros
-         1 robinet en inox 30

La facture s’élève à 420 euros (livraison gratuite)

Un gros chèque donc…

C’est un sacrifice, c’est vrai. Une grosse somme. Mais nous avons accepté de payer cette somme pour un usage sur le long terme. Le système sera vite amorti en comparaison, par exemple d’utilisation d’eau en bouteille.

Au prix le moins élevé, l’eau en bouteille est vendu 0,12 cts/ litre chez nous.

Comptons a 6 litres /jour = 2160 litre dans l’année = 259 euros d’eau en bouteille par an. Presque un berkey/an... Même à 3 litres jour : 129 euros à l’année… sans compter le prix écologique d’une telle consommation…

1 bouteille sur 5 seulement est recyclée
10 kg de déchet par an
Quasiment 2 kg de pétrole pour faire pour faire 1 kg de PET
Sans compter le transport des dites bouteilles dans votre supermarché….
Autant dire que la facture écologique est lourde et cela vide aussi votre portemonnaie.

L’eau du robinet est bien moins chère. Ici nous sommes à 4.94 euros le M3 (1000 litre), le prix de revient pour une année à 6 litres/jour st de 11 euros ! Cela défie toute concurrence bien sûr ! Mais comme nous l’avons vu, dans certains cas pour une qualité médiocre qui va vous faire dépenser de l’argent dans le médical… 

Il faut donc rajouter le prix du berkey à cela. Cela revient, sur 20 ans : 21 euros par an. Rajoutons a cela le prix de l’eau du robinet 11 euros : 33 euros /an. Un peu plus cher pour une eau de qualité.

Si vous achetez directement pour 40 ans d’eau potable soit 640 euros berkey/filtres + 3 lot de filtres + robinet inox). Votre prix de revient sur l’année est de 17 euros environ. Donc 28 euros avec l’ajout du prix de l’eau du robinet.

Il y a la possibilité de filtrer l’eau de pluie, qui n’est pas sale, elle ne se salit qu’au contact d’un contenant ou du sol (boue, vase, algues…). Cette eau est gratuite.

voila donc ce que nous pensons de notre achat. nous sommes ravis de ce filtre que nous utilisons chaque jour.

pour la maison, nous filtrons l'eau (une cuve) une fois par jour et nous remplissons des bouteilles en verre a levier (j'ai fais pas mal de bain de limonade pour revitaliser mon kéfir, récup!). Pour le travail, mon époux a une Nalgene de 1 litre. oui, je sais, plastique tout ca. mais les nalgene sont reconnus pour être solide et durable sur le long terme. et puis je le vois mal mettre une bouteille en verre sur son velo le matin XD. des compromis! 

edit:  Nous avions, par erreur, p^lacé les filtres a l'envers! pour notre défense tous les filtres a gravité utilisé jusque la, les filtres étaient en dessous! problème réglé. espérons que cela ne nuira pas aux filtres....

le berkey en video:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire