Rechercher dans ce blog

jeudi 17 décembre 2015

Conserver ses bulbilles d'oignons a repiquer

bonjour ^^

les oignons sont des légumes qui, si on les sème, donnent l'année du semis des petits bulbes de type grelots, pas de gros bulbes. on peut tout de même s'en servir pour la cuisine, hachés entier dans une salade (tige et bulbes), les mettre en vinaigre avec les cornichons et pickles, les confire etc etc. il y a des variétés qui sont très appréciés pour ça, les fameux oignon blancs hâtif. ceux ci sont consommés la première année du semis. ils ne se conservent pas et doivent être mangés de suite. (je n'ai a vrai dire jamais eu assez d'oignons pour penser a en faire un porte graine! ils sont si bons qu'on les mange tous dans l'année)

pour les gros oignons de conservation (les gros a peau jaune ou rouges) c'est différent. on peut les manger "en vert" bien sur mais c'est gâché. ils se conservent bien tout l'hiver autant s'en servir pour ca. c'est d'ailleurs pour ça que , souvent, on achète des oignons dit "a repiquer" au printemps ou en automne. j'aime bien choisir les légumes que je plante et , surtout, connaitre leur vécu. avec les oignons a repiquer acheté on ne sait jamais vraiment tout.et dans cette époque ou les industriels sont de moins en moins honnêtes on devrait peut être s'attendre a avoir des surprises.

je préfère donc acheter mes graines d'oignons. cela demande de semer une année et d'attendre l'année d’après pour avoir de beaux oignons. mais au final une fois qu'on a pris le rythme cela ne pose plus aucun problème. il n'y a bien que la première année ou l'on doit attendre. après le train est parti.

la récolte des oignons a repiquer.

comme pour les gros bulbes âgés de deux ans on attends que les tiges vertes soient fanées et on les récolte. on coupe les feuille sèches (normalement elles partent toutes seuls) on laisse un cm environ, et on les laisse ressuyer (c'est a dire sécher un peu) dans un endroit frais mais secs. quand ils ont pris leur peau sèche, on peut les mettre de côte pour l'an prochain.


conservation:

au frais, au sec, dans un endroit ventile et a l’obscurité. dans un contenant qui respire, pas de tupperware, pas de sacs plastiques etc, plutôt un contenant genre sac en papier, boite en carton.

ce qu'on fait nous:

le problème du sac en papier c'est qu'on ne peut pas vérifier si un bulbe a moisi.... c'est lorsque le sac est mouille sur le cote qu'on s'en rend compte et c'est souvent.... un peu tard. la boîte pourquoi pas mais comme je les mets dans la sciure même problème.

c'est en regardant une plaquette d’œufs dans un supermarché que j'ai eu cette idée farfelue.

placer les bulbes dans les trous des plaques. comme elles s’empilent très bien on met plusieurs épaisseurs et on entoure avec deux élastiques. chaque bulbe étant séparés des autres en un coup d’œil on voit s'il y a un problème, sans risquer une contamination.

cette photo a été prise juste avant la saison du repiquage. on voit que les bulbilles vont très bien et on commence a germer. (oignon rouge de Brunswick et le jaune paille des vertus)
img-8795.jpg

img-8796.jpg     img-8797.jpg

on prends la deuxième plaque qu'on place sur la première dans CE SENS LA (de façon a pouvoir remplir celle du dessus sans avoir une épaisseur de fou).

img-8798.jpg
Et voila reste juste a attacher les plaques ensemble, sans trop serre pour ne pas abimer les bulbilles, avec de la corde, raphia etc.. a garder dans un endroit secs et frais et a l’obscurité.

et voila rien de plus simple et vous aurez de beaux oignons fait maison de A a Z





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire