vendredi 15 juillet 2016

Tannage a l'alun et sel marin premier essai!



Bonjour tout le monde !

Donc voilà c’est parti, le tannage a l’alun et sel ! je n’ai fait qu’une seule peau a la fois, pour apprendre et prendre mon temps.

À partir d’une peau sèche et salée.
   



La peau est mise à tremper dans de l’eau claire pour la ramollir. Ici pas trop longtemps car je veux garder la fourrure, donc une ou deux heures seulement. Un trempage trop long fait tomber les poils.



Puis on décharne la peau. C’est-à-dire qu’on enlève toutes les graisses, les fibres, les chairs etc… qui pourriraient par la suite. Sur le lapin c’est assez simple, une fois bien trempée, la « membrane » s’enlève par grands pans et il suffit de gratter avec l’ongle pour le décoller. Un jeu d’enfant. Pour décharner cette peau il me faut environ ½ h.

voila a quoi cela ressemble:

                


                



Une fois que la peau a été décharnée elle est lavée pour enlever sang et graisse restante. Eau chaude (mais pas bouillante, j’ai opté pour une température inférieure a la température du corps) + un peu de copeaux de savon coco maison.

Ensuite rinçage et essorage. Dans le sens du poil, c’est-à-dire que je retire la peau du liquide. Je la prends par la nuque et je fais glisser ma main fermée autour de la peau.

Puis vient le picklage. Un bain à l’eau vinaigrée qui prépare la peau à être tannée (et élimine les résidus de savon). On mélange ½ verre de vinaigre blanc dans un seau d’eau (personnellement j’ai verse au pif). On laisse tremper 12 heures.  De nouveau on sort la peau du liquide  et on essore bien.

Puis vient le tannage.

Alors on met des gants (et un masque et des lunettes, si vous voulez vous protéger)

J’ai mélangé 45 gr de sel avec 80 gr d’alun dans 2 litres d’eau chaude (mais pas bouillante). J’ai bien touillé pour que les cristaux fondent correctement. Ensuite j’ai rajoute 2 litres d’eau froide. Pour refroidir le bain et diluer un peu.

La peau a été mise à tremper pendant 3 jours.  On brasse plusieurs fois par jour. Avec les gants toujours et un bâton.

Ensuite (encore avec les gants) j’ai bien essoré (dans le sens du poil).et tout de suite j’ai graissé le côté chair. Bon je n’avais pas pensé au graissage ce qui fait que je me suis retrouvé avec… ben rien pour le graissage. La seule chose qui m’est venu à l’esprit c’est l’huile de saumon que je donne en complément alimentaire à mes chiens.

Donc me voilà en train de graisser ma peau avec de l’huile de poisson. Je laisse imbiber 1 heure sur une grille et tout de suite j’assouplis.

J’ai commencé par racler le côté chair sur le rebord du cadre en bois pendant 5 bonnes minutes. Puis ensuite j’ai tiré dans tous les sens pendant encore 5 bonnes minutes. Ensuite j’ai peigné le poil doucement (sans tirer) Puis j’ai laissé la peau à cheval sur le cadre côte chair sur le bois. J’ai recommence ça toute les 1/2 heures pendant 5 heures. Puis ensuite je n’ai plus raclé j’ai juste étiré comme il faut pendant 10 bonnes minutes à chaque fois, pas toutes les heures mais de temps en temps, en insistant bien sur les bords qui sèchent plus vite. Jusqu’à ce que la peau soit sèche.

À chaque fois j’ai peigné les poils, dans le sens du poil pour éviter que ça parte dans tous les sens en séchant.

Voilà donc le résultat :




Une peau avec un beau poil qui tient bien, très souple, pas de bruit de plastique ou de carton quand je la plie. Parfaite pour la coudre par exemple.

Seul bémol a cette belle peau : son odeur !!!  Hé oui l’odeur du poisson reste, (en même temps l’huile de saumon a tendance à sentir fort….. il va falloir que je trouve un truc, parce que rien qu’en la touchant j’ai les mains qui sentent le saumon !

Je pense saupoudrer le côté poil et cuir d’un mélange de bicarbonate de soude + talc + poudre iris.

J’ai prévu pour les prochaines peaux. J’ai fait un suif. L’huile de poisson c’est fini !

À Bientôt !











3 commentaires:

  1. Salut,

    Tu peux aussi gratter la peaux coté cuir avec un couteau ou autre, pour obtenir un effet "daim" ;)

    Aucun problème pour le Renard, je procède exactement comme pour le lapin sauf que je laisse tremper dans le bain de tannage plus longtemps.

    Par contre je ne graisse pas mes peaux (comme ça pas de problèmes d'odeur). Une fois sortie du bain je les laisse sécher sans les toucher, quand les poils sont secs je les étires et les grattes au couteau, le résultat est top ! souple comme n'importe quel tissu.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, super blog !
    Je tanne ma première peau de lapin, j' ai salé la peau 3j mais j'ai beaucoup de mal à décharner la peau, j'y ai passé au moins 2h et il reste pleins de petits bout de gras ou de petite peau que je n'arrive pas à retirer.
    Vous avez une technique spéciale ? Dois-je saler la peau bien plus longtemps ?
    Le livre sur le tannage des peaux est-il vraiment intéressant ? Complet et utile?
    Merci beaucoup
    Théophile

    RépondreSupprimer
  3. entre tes étapes comment fais-tu séché ta peau ?

    RépondreSupprimer